Le bon sens n’est pas la chose du monde la mieux partagée. En effet, certaines personnes semblent disposer d’une grande réserve de bon sens tandis que d’autres en ont très peu. Mais qu’est-ce-que le bon sens ? Il s’agit de cette capacité à apprécier les situations et à les gérer dans un total pragmatisme et sans effusion d’émotions. A la base, les managers et autres gérants d’entreprise ont des décisions importantes à prendre.

Ils doivent donc être en mesure de coopter les projets les plus lucratifs et d’éviter les thèses les moins réalistes. Or, d’emblée dans le monde professionnel, tout semble profitable ou être en mesure de profiter sur du long terme. Comment démêler le vrai du faux en ce qui concerne le bon sens ?

Conservez votre rationnel

Faire preuve de bon sens est utile pour réussir dans les affaires et ne pas vous faire berner. En effet, face aux propositions qui foisonnent, il est très facile de mal apprécier une situation et d’investir à perte. Pour éviter cela, il faudra être la personne la plus rationnelle qui soit. Ne vous laissez pas influencer par des prévisions alléchantes, mais gardez toujours à l’esprit que 1+1 font 2.
Plus concrètement, exigez toujours les justificatifs de chaque proposition. Imposez des présentations claires avec des termes compréhensifs ainsi que des expertises réalisées par des personnes compétentes et professionnelles. Peu importe le montant de l’investissement, sachez que le risque reste l’aléa et non pas une éventualité. Prenez donc toujours soin d’avoir des éléments de comparaison avant toute chose.

Développez votre observation

Pour développer le bon sens, il faudra être curieux et observateur. Soyez attentifs à tous les détails, ne laissez aucune information vous échapper. Mettez toutes les informations ensemble afin de dégager un certain mode de fonctionnement. Sollicitez également les avis des autres sur divers points. Cela vous permettra de dégager les mécanismes de réflexion les plus communs afin de comprendre et appréhender les situations à venir.
Avec le temps, vous aurez ainsi un large éventail de modèles de fonctionnement. Ces modèles vous permettront d’emblée de conserver les personnes et les projets intéressants et d’écarter une personne qui manque de bon sens. Gardez toujours à l’esprit que la situation doit être comprise dans les faits et documents palpables et non pas jugée sur les ressentis.

Bon à savoir

Un exemple de bon sens se présente lorsque vous avez un manager qui fait à la fois montre d’altruisme et de pragmatisme dans la gestion de son équipe. Le bon sens est en réalité un ensemble de qualités propres à la nature humaine. Dans son intégralité, il permet de respecter les autres tout en les poussant à s’investir totalement dans la tâche.
Avec le bon sens, vous parviendrez à maitriser tous vos projets et à éviter tous les risques de dérives. Afin de le développer, ne soyez pas trop enthousiaste, soyez réservé et pondéré. Conservez votre sang-froid face à n’importe quelle situation et exigez des arguments précis et convaincants. Avoir du bon sens va vous aider au quotidien à améliorer votre style de vie.