Installer un abri de jardin chez soi, c’est l’assurance de disposer d’un espace extérieur confortable pour passer d’agréables moments à l’extérieur. Facile à installer, il peut faire office de magasin de stockage des meubles de jardin ou encore d’espace de jeux et de barbecue.

Quels sont les différents types d’abris de jardin ?

Abri de jardin en bois, en métal ou en PVC, trois types d’abris de jardin s’offrent à vous.

L’abri de jardin en bois

Modèle le plus prisé et le plus commercialisé, l’abri de jardin en bois procure de nombreux avantages. À nos jours, opter pour une maison verte est devenue la priorité de tous et l’usage du bois reste un excellent moyen d’y parvenir. Le bois étant idéal pour le respect de l’environnement. Contrairement à certains matériaux, il ne présente aucun risque pour ce dernier.

À l’état naturel ou amélioré, le bois demeure la solution naturelle par excellence pour la garantie de la fraicheur dans un habitat. Acheter un abri de jardin en bois reste également un choix d’habitat esthétique et durable dans le temps.

L’abri de jardin en métal

L’esthétique est le premier aspect qui pousse les acheteurs à se tourner vers un abri de jardin en métal. Mais, la praticité et la robustesse sont également des points forts que présente de ce matériau.

Assez résistant aux chocs, ce type d’abri ne requiert aucun entretien spécifique. Entre l’acier inoxydable, le métal galvanisé et l’aluminium, faites le choix du type de métal idéal pour vos besoins à moindre coût.

Le chalet de jardin en PVC

Plus abordables, les abris de jardin en PVC sont parfaits pour les acheteurs qui ont une forte estime pour un bien de qualité moins coûteux. Puisqu’ils offrent une bonne isolation, vous pouvez en faire un véritable espace de vie. Ce type d’abri peut accueillir parfaitement un salon de jardin de même que des invités. Quoique les abris de jardin ne soient pas aussi résistants que le métal, ils développent une excellente résistance à la chaleur, à la pluie et aux vents violents.

Pourquoi installer un abri de jardin chez soi ?

Installer un abri de jardin à domicile permet de profiter de plusieurs atouts au quotidien.

Profiter d’un prolongement de l’espace de vie

Quel que soit le type d’abri dont vous disposez, vous pouvez y aménager un salon de jardin pour vous relaxer ou encore une petite cuisine avec barbecue. N’hésitez pas à choisir une toiture en tuile pour donner plus charme à votre construction.

Bénéficier d’un abri de loisir pour le bien de la famille

Un abri de jardin représente également un lieu de distraction. Il peut accueillir un petit studio pouvant servir d’atelier d’art ludique ou de salle de musique pour les enfants. Dans cette optique, le choix d’un bon isolant se révèle indispensable pour conserver les bruits des appareils de sonorisation.

Compter sur une salle de sport pour préserver la santé

L’espace disponible dans votre maison ne vous permet pas d’y installer vos équipements de sports ? Votre cabane de jardin pourrait bien vous servir de salle de sport. Montez-y des étagères pouvant accueillir vos tenues et serviettes de sport.

Par ailleurs, n’hésitez pas à installer dans votre abri de jardin des fenêtres à double vitrage pour favoriser un cadre agréable et confortable en hiver.

Comment installer un abri de jardin ?

Quel que soit le modèle d’abri de jardin choisi, les étapes principales d’installation demeurent les mêmes.

Préparer le sol

L’objectif ici est de vous assurer que l’abri sera bien posé sur une surface dégagée et plane. Essayez donc de nettoyer et de niveler le sol. Étaler une bâche sous l’abri de jardin est une solution pour prévenir l’humidité. Si vos moyens vous le permettent, coulez une dalle sous l’abri. C’est la meilleure façon de lui offrir plus de résistance contre un vent fort.

Assembler l’abri de jardin

Pour assembler votre abri, vous devez bien évidemment commencer du bas vers le haut. Installer ensuite le plancher et les parois de même que les menuiseries (fenêtres, portes, volets).

Un abri en bois sera certainement livré avec plusieurs lattes à emboiter. Le recours à certains outils (marteau, maillet) se révèle donc indispensable. Mettez en place les menuiseries dès que la structure est prête à assurer leur stabilité.

Mettre en place le toit

La dernière étape est la construction du toit. Pour ce faire, posez les pignons, installez les pannes et ajoutez des voliges. Il ne restera qu’à fixer des planches de rive. Il faut enfin disposer le revêtement de la toiture pour obtenir un abri qui répond parfaitement à vos besoins.